On aurait peut-être du lui offrir un tandem avec chauffeur

Bon, le Préfet n’a pas voulu de notre beau vélo.
Il en a déjà un. On aurait peut-être dû lui offrir un tandem avec chauffeur, là il n’aurait pas eu d’excuse.
Et puis, reconnaissons-le, nous l’avons pris un peu de court, en le prévenant la veille pour le lendemain.
Mais il sait maintenant que la communauté des cyclistes montpelliérains existe, qu’elle a des choses à dire, et que le mieux serait de l’écouter.
D’autant que ses services doivent lire un peu la presse locale, et qu’elle s’est largement fait l’écho de notre joyeuse manifestation.
La porte est ouverte pour un rendez-vous commun entre le cabinet du Préfet et les associations qui nous soutenaient, Vélocité Languedocle Vieux Biclou, et d’autres qu’elles sauront associer (la Ligue contre la violence routière, et d’autres encore) pour aborder différemment la place du vélo dans les politiques de vigilance et d’éducation à la sécurité routière, et le rôle de l’Etat dans l’accompagnement des politiques locales de déplacement.
À elles de faire le job, maintenant.

Nous, nous resterons actifs. Jacqueline et moi vous tiendrons au courant des suites.

Une petite revue de presse :
“Le Préfet ne veut pas du vélo”, MidiLibre du 22 février 2013
Le Préfet en mode “petit braqué” Direct Montpellier du 22 février 2013
Ils ont d’abord pensé offrir au Préfet un “tandem avec chauffeur” – Montpellier-Journal (accès libre)
“Le Préfet refuse le vélo offert par un collectif de cyclistes” – Médiaterrannée
Le journal de France Bleu Hérault du 22 fev. 2012 (à 8’50”)
“Ils offrent un vélo au Préfet” – 20 mn Montpellier 21 fev. 2013
Des “cyclistes urbains” vont vraiment offrir un vélo à Pierre de Bousquet de Florian” – Montpellier Journal
Les cyclistes invitent le Préfet à pédaler” – Midi Libre du 21 fev. 2013

[ssba]