L’Agora hors les murs

Après deux jours d’actions dures, parfois confuses, de blocage partiel des spectacles, les grilles du festival sont closes. Ce soir, Montpellier Danse ne joue pas. Une partie du personnel est en grève, le spectacle ne peut avoir lieu. Chez les intermittents en lutte, l’heure est au soulagement. Les soirées de blocage ont été éprouvantes, et menaçaient de s’envenimer. Le mouvement se radicalise, et nombreux sont ceux qui redoutent désormais les débordements. Tandis que quelques autres les espèrent. Ce soir, l’heure n’est donc plus au silence, mais au dialogue avec le public.

 

Colères, doutes, radicalisation, dialogue. Après La violence du Silence par intermittence, deuxième volet de cette restitution sonore du conflit des intermittents. Ça s’écoute, donc.
Clique : 

agora

Crédits photo : CIP-LR.

Extraits sonores : Talk To Me, Tricky, Angels with Dirty Faces, 1988.

 

, , , , ,

Trackbacks/Pingbacks

  1. La violence du silence par intermittence | anguria | auguri - 25 juin 2014

    […]  La suite de cette chronique sonore : L’Agora hors les murs […]

  2. Salle pleine, rien ne se vide | anguria | auguri - 26 juin 2014

    […] se remplit, le mouvement se ressource. Après La violence du silence par intermittence, et l’agora hors les murs, troisième volet de cette restitution sonore du conflit des intermittents. Ça s’écoute, […]

  3. On peut vous faire de la place si vous voulez nous rejoindre | anguria | auguri - 13 juillet 2014

    […] L’Agora hors les murs […]

shared on wplocker.com